les passionnés des animaux
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Beauceron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dana
membre de gouttière
membre de gouttière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 67
Localisation : Nice
Vos animaux : mon chien beauceron
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Le Beauceron   Mer 4 Juil - 20:42

LE BEAUCERON
lLe Beauceron (dit aussi berger de Beauce ou bas-rouge)


Le Berger de Beauce, dénommé encore Beauceron ou Bas-Rouge, est un chien aux proportions harmonieuses, un peu fort, à taille relativement élevée, 65 à 70 cm. pour les mâles, 61 à 68 cm. pour les femelles, à poil court.

C'est un chien puissant avec une forte ossature. Sa musculature est bien développée mais sans lourdeur. La tête est assez longue. Son regard est franc. Il exprime toute la mobilité et l'éveil.

L'oreille est tombante. A la face interne inférieure des membres postérieurs, il présente 2 doigts supplémentaires, plus ou moins atrophiés: les ergots.

La queue est longue, se termine par une légère courbe. Le poil est lisse, épais, relativement court sur le corps et ras sur la tête et les membres. La couleur la plus communément rencontrée est le noir et feu. Les feux forment sur les membres des balzanes assez haut chaussées. Ces marques sont présentes au chanfrein, au dessus des arcades sourcilières. Quelques traces noires dites <<charbonnures>> sont rencontrées sur les membres. Toutes ces caractéristiques concerne la variété <<Bas-Rouges>>. Une deuxième variété dite <<arlequin>> présente une robe comportant un mélange de poils noirs et gris avec des feux. Noir et gris sont inégalement répartis en tâches plus ou moins délimitées.

Le Berger de Beauce, outre son aptitude pour la surveillance et la conduite des troupeaux, est remarquable par sa grande intelligence et sa polyvalence. Il est fidèle, très attaché à son maître et doux avec ses familiers.

STANDARD FCI N° 44 / 19.12.2001:
ORIGINE : France
DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D'ORIGINE EN VIGUEUR : 29.11.200l.
UTILISATION : Chien de berger et de garde.
CLASSIFICATION : Groupe 1 : Chiens de berger et de bouvier (sauf chiens de bouvier suisse). Section 1 : Chien de berger. Avec épreuve de travail.
BREF APERCU HISTORIQUE : Chien de Beauce. Beauceron et Bas-Rouge sont les noms retenus à la fin du XIX ème siècle pour désigner ces anciens chiens de berger français de plaine, de même type, à face rase, au poil dur et court dont les oreilles étaient écourtées. Le corps était marqué de feu, notamment aux extrémités des quatre pattes, ce qui avait incité les éleveurs d'alors à appeler ces chiens "Bas-Rouge". La robe était ordinairement noir et feu mais il existait aussi des chiens gris ou entièrement noir, même entièrement fauves. Ces chiens étaient élevés et sélectionnés pour leur aptitude à conduire et à garder les troupeaux.
ASPECT GENERAL : Le Beauceron est un chien de grande taille, solide, rustique, puissant, bien charpenté et musclé, sans lourdeur.
PROPORTIONS IMPORTANTES : Le Berger de Beauce est un chien médioligne. La longueur du corps, de la pointe de l'épaule à la pointe de la fesse doit être légèrement supérieure a la hauteur au garrot.
La tête est longue : 2/5 de la hauteur au garrot. La largeur du crâne et la hauteur de la tête sont légèrement inférieures à la moitié de la longueur de la tète. Le crâne et le chanfrein sont de même longueur.
COMPORTEMENT / CARACTERE : Chien d'un abord franc et sans peur.
L'expression est franche, jamais méchante ni peureuse ni inquiète.
Le caractère du Beauceron doit être sage et hardi.
TETE : La tète est bien ciselée avec des lignes harmonieuses. Vues de profil, les lignes du crâne et du chanfrein sont sensiblement parallèles.
REGION CRANIENNE :
Crâne : Plat ou légèrement arrondi d'un côté à l'autre. Le sillon médian est peu accusé, la crête occipitale est apparente au sommet du crâne.
Stop : Peu accusé, à égale distance de l'occiput et de l'extrémité du museau.
REGION FACIALE :
Truffe : En rapport avec le museau. bien développée, jamais fendue et toujours noire.
Museau : Ni étroit ni pointu.
Lèvres : Fermes et toujours bien pigmentées. La lèvre supérieure doit venir couvrir la lèvre inférieure sans ballotter. A leur commissure, les lèvres doivent former un très léger commencement de poche qui doit rester ferme.
Mâchoires, dents : Denture forte présentant un articulé en ciseaux.
Yeux : Horizontaux, de forme légèrement ovale. L'iris doit être marron foncé, en tout cas, jamais plus clair que noisette foncé même si les feux sont clairets. Pour la variété arlequin, l'œil vairon est admis.
Oreilles :"Tout chien essorillé avant le 1 mai 2004". Haut placées. Elles sont portées droites si elles sont coupées, ni divergentes, ni convergentes, pointant légèrement vers l'avant. L'oreille bien portée est celle dont le milieu passe par une ligne imaginaire prolongeant les côtés de l'encolure.
Les oreilles naturelles sont semi dressées ou tombantes. Elles ne doivent pas être plaquées. Elles se présentent plates et plutôt courtes. La longueur de l'oreille naturelle doit être égale à la moitié de la longueur de la tête.
COU : Bien musclé, d'une bonne longueur, raccordé harmonieusement aux épaules.
CORPS :
Ligne du dessus : Le dos est droit. Le rein est court, large et bien musclé. La croupe est peu inclinée.
Garrot : Bien marqué.
Poitrine : Le périmètre thoracique dépasse la hauteur au garrot de plus de 1/5. La poitrine descend bien jusqu'à la pointe du coude. Elle est large, haute et longue.
QUEUE : Entière, portée bas, elle descend au moins jusqu'à la pointe du jarret, sans déviation, formant un léger crochet en forme de J. En action, la queue peut être portée au plus haut dans le prolongement de la ligne du dessus.
MEMBRES :
MEMBRES ANTERIEURS : Ils sont bien d'aplombs, vus de face et de profil.
Epaules : Obliques et moyennement longues.
Avant bras : Musclés.
Pieds : Forts, ronds, compacts. Les ongles sont toujours noirs. Les coussinets sont durs mais cependant élastiques.
MEMBRES POSTERIEURS : Bien d'aplomb vus de profil et de derrière.
Cuisse : Large et musclée.
Jarret : Fort, descendu pas trop près de terre, la pointe se situant aux environs de 1/4 de la hauteur du chien au garrot, formant avec la jambe un angle bien ouvert. Les métatarses sont presque verticaux. légèrement en arrière de la pointe de la fesse.
Pieds : Forts, ronds, compacts.
Ergots : Par tradition, les bergers ont tenus à conserver le double ergot. Les ergots forment des pouces bien séparés avec ongles, assez près du pied.
ALLURES : Souples et dégagées. Les membres restent bien en ligne. Le Berger de Beauce doit avoir un trot allongé avec une bonne amplitude du mouvement.
ROBE :
POIL : Ras sur la tête, fort, court, gros, ferme et couché sur le corps, de 3 à 4 cm de long. Les fesses et le dessous de la queue sont légèrement mais obligatoirement frangés. Sous poil court, fin, dense et duveteux, de préférence gris souris, très serré, qui n'apparaît pas au travers du poil de couverture.
COULEUR :
a) Noir et feu (noir marqué de fauve) : bas rouges. La coureur noire est très franche, les feux doivent être écureuil. Les marques feu se répartissent comme
suit :

• pastilles au dessus des yeux
• sur les côtés du museau, diminuant progressivement sur les joues sans jamais atteindre le dessous de l'oreille
• au poitrail : deux taches sont préférées
• la gorge
• sous la queue
• sur les membres, se perdant progressivement en montant sans toutefois envahir plus de 1/3 du membre, montant un peu plus haut à l'intérieur des membres.
b) Arlequin (bleu bigarré marqué de fauve) : gris, noir et feu, la robe est en parties égales gris et noir, les taches étant bien réparties, avec parfois plus de noir que de gris. Même répartition des feux que pour la variété noir et feu.

Tache blanche discrète tolérée au poitrail.
TAILLE : Mâles : 65 cm à 70 cm au garrot. Femelles : 61 cm à 68 cm au garrot.
DEFAUTS : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
DEFAULTS ELIMINATOIRES :
• Chien agressif ou très peureux.
• Taille sortant des limites du standard.
• Ossature très légère.
• Oeil trop clair, ou vairon (sauf pour les arlequins).
• Truffe fendue, de couleur autre que noire, ladre.
• Prognathisme avec perte de contact, absence de 3 dents et plus (les PC 1 ne sont pas prises en compte).
• Oreilles naturelles totalement dressées et fermes.
• Membres postérieurs excessivement panards.
• Ergot simple ou absence totale d'ergots aux membres postérieurs.
• Queue écourtée ou enroulée sur le dos.
• Robe : couleur et texture autres que définies par le standard. Absence totale de feux. Poil hirsute. Nette tache blanche bien visible au poitrail. Variété arlequin : trop de gris, noir d'un côté, gris de l'autre, tête toute grise (absence de noir).
NB : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
Revenir en haut Aller en bas
dana
membre de gouttière
membre de gouttière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 67
Localisation : Nice
Vos animaux : mon chien beauceron
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Le Beauceron   Mer 4 Juil - 20:45

Caractère du Beauceron
"Gentilhomme campagnard", c'est ainsi que la grande Colette a dessiné en deux mots le portrait de son beauceron. Cette définition est toujours d'actualité et il semble difficile d'en trouver une meilleure.
Gentilhomme, il l'est jusqu'au bout de l'ongle de son double ergot. Il faut le voir fièrement campé pour mieux surveiller son troupeau ou défendre sa maisonnée, afin de se rendre compte de sa noblesse. C'est un chien "qui ne ment pas" et son apparence de fierté traduit réellement le fond de son caractère. Campagnard, il l'est aussi par sa rusticité, sa réserve, son attachement profond, son sérieux, son amour du travail.
Le beauceron est le plus grand des chiens du premier groupe (groupe qui, actuellement, rassemble tous les chiens de berger). Par sa taille, sa puissance, son expression, il apparaît comme le redoutable défenseur de ses maîtres, de son troupeau, de sa propriété. Son regard foncé est franc, loyal, sévère, voire dur, ce qui lui a peut-être valu dans certaines régions une réputation de chien agressif. Pourtant ce grand chien noir devient " tout bête " avec les enfants auxquels il ne sait comment montrer son affection. Dans ses démonstrations, son contact est quelquefois rugueux. Car un chien de quelques cinquante kilos qui veut "faire un câlin", et pour cela monte sur vos genoux, pose quelques problèmes. Une bonne éducation et sa sagesse naturelle lui permettront d'aborder les enfants et les grands-mères fragiles avec toute la douceur nécessaire. Bien sûr, on imagine difficilement lorsqu'un bébé beauceron fait son apparition dans une famille, que cet adorable chiot sera dix mois plus tard un chien de taille adulte, et qu'il ne sera encore qu'un "grand" bébé. Dix mois c'est court et c'est pourtant durant cette période que le chiot doit apprendre la vie.
En matière non de dressage mais de simple éducation, il est impératif que, pendant ces quelques mois, votre compagnon apprenne les principes de base qui régissent la maison. Pour chacun, les interdits sont différents : pour les uns la pelouse est sacrée, pour d'autres ce sera la salle à manger... toute la vie communautaire doit être déterminée au cours des premiers mois, le beauceron pouvant devenir un galopin insupportable, ou bien un compagnon irremplaçable.
Il ne faudra jamais oublier que le Berger de Beauce est un chien fier d'allure, fier de caractère ; toute contrainte injustifiée lui sera inacceptable. Par contre, si son maître se montre équitable avec lui, il fera, toujours, le maximum pour lui donner satisfaction. Une caresse sera la plus belle des récompenses. Le beauceron est le chien d'un seul maître, cela ne veut pas dire que dans une famille il ne s'attache qu'à l'un de ses membres, mais lorsqu'il a été adopté et qu'il a adopté une famille, il éprouve d'énormes difficultés à en changer. Ainsi, une beauceronne qui avait changé de maître à onze mois mit plus de six mois pour se réadapter. Et ce qu'il y a de plus étonnant, c'est qu'une fois par an, le premier maître revenant dire bonjour à son ancienne élève, cette chienne qui s'était parfaitement intégrée à sa nouvelle famille lui réservait un accueil délirant. Tous ses proches reconnaissaient qu'elle ne leur démontrait pas tant de joie. Après chaque visite, la beauceronne restait abattue sans pratiquement prendre de nourriture pendant près de huit jours. Elle est morte à treize ans, sans avoir jamais oublié son premier maître. Ces exemples sont nombreux et il serait facile d'en citer plusieurs. Si l'expression "gentilhomme campagnard" correspond bien au portrait du Berger de Beauce, les adjectifs : sage et hardi disent tout sur son caractère.

Sage, il l'est : lorsque l'on voit un beauceron, il est évident que l'on n'a pas affaire à un "rigolo". C'est du sérieux, il ne s'en laisse pas conter, il a un devoir, une mission- garder sa maison, ses enfants, ses maîtres ou son troupeau, ou retrouver au bout d'une piste l'enfant fugueur ou la brebis égarée. Il le fera avec toute sa force, toute son intelligence, mais aussi avec toute sa mesure, toute sa sagesse.
Hardi, il le sera dans toutes les actions qui nécessitent d'aller de l'avant, de prendre des responsabilités et il résoudra avec toute la rigueur dont il est capable les problèmes qui se présenteront. Il a une autre qualité dont on parle peu, c'est la régularité de son caractère. Au cours de sa vie, une fois adulte, son comportement demeurera le même. S'il s'est montré un compagnon agréable pendant quatre ou cinq ans il ne deviendra pas, soudain, sans raison, un chien agressif qui mord des enfants qu'il a débarbouillés d'un coup de langue, pendant des années.
Comme certains hommes qui souvent ne parlent pas plus que nécessaire, le beauceron est un chien qui aboie peu et seulement à bon escient. Le maître qui connaît bien son chien pourra sans sortir de chez lui savoir qui s'approche de son domicile ; entre l'arrivée de la voiture d'un familier qui s'arrête, un chien qui passe ou un inconnu, il y aura autant d'aboiements distincts que d'événements différents.
Lorsque l'on parle d'un chien, on cite ses qualités : il garde bien, il est fidèle, il est gentil, il chasse bien ... tout ce qui fait d'un chien de garde, de chasse ou de compagnie le chien rêvé. L'on citera peut-être aussi ses défauts afin de choisir en toute connaissance la race qui peut le mieux vous convenir. On énumérera les ascendants prestigieux pour convaincre et se convaincre de la grande qualité du chien.
Mais il est une chose dont on parle plus rarement c'est : la santé. Il y a encore cinquante ans, la majorité du cheptel beauceron se trouvait entre les mains des bergers, et pour ceux-ci le chien n'était pas un jouet ou simplement un complément agréable à la vie de famille. Il fallait qu'il soit un outil de travail fiable et performant. Ils ne pouvaient donc conserver un chien incapable de fournir un travail dur, tous les jours de l'année (certains doivent encore parcourir plus de cent kilomètres par jour), et ce par tous les temps. Le chien, à cette époque, ne représentait pas une valeur vénale, il ne pouvait donc être commercé" et finir sa vie sur un canapé dans une maison bien chauffée à l'abri des intempéries ; comme le berger ne pouvait garder de chien inutile, de chien à soupe, il était purement et simplement éliminé quand il n'était pas apte au travail.
Nous bénéficions encore actuellement de cette sélection sauvage qui au fil des années a supprimé les sujets maladifs, craintifs, agressifs, faibles, inintelligents, etc., pour ne conserver que des sujets solides, calmes, courageux, intelligents qui sont les aïeux de notre beauceron.
Il n'y a rien de plus triste que de voir son fier compagnon vieillir prématurément et commencer à décliner vers l'âge de six ou sept ans, devenir sourd, aveugle, atrabilaire. Le beauceron, bien sur, doit mourir un jour, mais dans la plupart des cas il demeurera jusqu'aux dernières semaines, voire jusqu'aux derniers jours, le chien que vous avez toujours connu et aimé. Son temps de passage près de vous et son travail terminés, il s'éteindra mais ne vous laissera jamais un souvenir de chien déchu.
Revenir en haut Aller en bas
Marlène
Fondatrice du forum
Fondatrice du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11430
Age : 31
Localisation : Montpellier
Vos animaux : 2 chats , 1 chienne
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Le Beauceron   Mer 4 Juil - 20:50

génial merci !
je vais le mettre en lien sur les races de chien grand sourire
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionanimaux.com
dana
membre de gouttière
membre de gouttière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 67
Localisation : Nice
Vos animaux : mon chien beauceron
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Le Beauceron   Mer 4 Juil - 21:54

Excellente idée ..... cheers

comme ça, on pourrait tous apprendre des autres races ..... study
Revenir en haut Aller en bas
Lucy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 30204
Age : 58
Localisation : Suisse
Vos animaux : mes petites chiennes et mon chat paddy
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Le Beauceron   Jeu 5 Juil - 8:09

Oui beau portrait de ce super chien, merci!
Revenir en haut Aller en bas
ofe64
Nouveau
Nouveau
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12
Age : 25
Vos animaux : 3 chattons,1 chatte ,2 chien
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: re   Sam 16 Aoû - 18:05

il es super beauj'adore
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Beauceron   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Beauceron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Beauceron femelle LOF 6 ans
» MANILLE et MACHA adoptée(chiots femelles croisées beauceron)
» capacité de course de mon beauceron?
» Kapi beauceron croisé boxer bringé (4 ans)
» Ubac croisé beauceron colley poils courts de 3ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion Animaux :: Animaux :: Chiens-
Sauter vers: